Stalker

Opéra en déambulation
de Thierry Pécou (musique), Jean-Christophe Blondel (livret) d’après le scénario de Andreï Tarkovski, Olga Kisseleva (création plastique)

Création 2024

Le livret de l’opéra emprunte pour l’essentiel à la partie centrale du scénario d’Andreï Tarkovski, réduit et ponctué d’inserts philosophiques à l’humour ironique provenant du livre des frères Strougatski.

Dans un présent uchronique, la Terre a été brièvement visitée par une civilisation extraterrestre. Désertée et bouclée par l’armée, la zone de contact reste le siège de phénomènes paranormaux mortels. On dit qu’en son centre existerait une « Chambre » : celui qui y entrerait verrait son vœu le plus cher s’exaucer.
Un éminent scientifique et un auteur à succès paient un « stalker », sorte de guide mystique et grand arpenteur de la Zone, pour les guider vers la Chambre.

Stalker fait surgir l’idée de concevoir un opéra d’un genre nouveau, tendant à s’affranchir de la forme traditionnelle du théâtre lyrique pour aller vers une forme plus éclatée, une recherche de l’occupation de l’espace et du temps qui place le spectateur dans une position non strictement frontale, en déambulation, et dans un flux sonore immersif. 
Alors que Stalker se situe dans des habitats contrastés évoquant alternativement le monde industriel et la nature, des scènes se dérouleront dans une proximité intimiste, ou au contraire à grande distance, parfois à peine visibles mais toujours audibles avec précision grâce à un système des casques audio dont chaque spectateur sera doté. 

Quelques images

Répétitions à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen (© Olga Kisseleva)
Répétitions à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen (© Olga Kisseleva)
Répétitions à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen (© Olga Kisseleva)
Répétitions à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen (© Olga Kisseleva, remerciements à M. Alexandre Alanio, à Mme Dea Garcia-Hermoso, aux membres du CNR Mycoses Invasives et Antifongiques et au département de mycologie de l’Institut Pasteur)
Répétitions à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen (© Olga Kisseleva)
Répétitions à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen (© Olga Kisseleva)
Répétitions à l'Abbatiale Saint-Ouen de Rouen (© Olga Kisseleva)

Presse

Entretien de Thierry Pécou avec Laurent Vilarem

En écoute sur www.radiofrance.fr

France Musique, 19 mai 2024

Avec un casque sur les oreilles, le public est invité à déambuler dans les différents lieux pour être empreint de cette histoire.

Relikto, 21 mai 2024

La dimension spirituelle est une constante dans la musique de Thierry Pécou, artiste aux multiples inspirations.

Relikto, 21 mai 2024

Distribution

Mise en scène
Jean-Christophe Blondel 

Direction musicale
Thierry Pécou 

Création plastique
Olga Kisseleva

Scénographie*
Olga Kisseleva, Lola Sergent et Elie Barthes 

Son
Sébastien Bironneau et Christophe Sechet 

Cheffe de chant
Kaoli Ono 

Accompagnement au mouvement
Céline Pradeu 

Costumes
Alice Touvet

Anne Warthmann Stalker
Vincent Vantyghem Le professeur
Sébastien Brohier L'écrivain 

Ensemble Variances

Carjez Gerretsen clarinettes
Nicolas Prost saxophones
Romuald Grimbert-Barré violon
Kaoli Ono claviers

* Collaboration scientifique : Institut International Art&Science et Institut Pasteur, Laboratoire Mycologie translationnelle sous la direction de Pr Alexandre Alanio
Collaboration artistique : Projet de recherche La Voie Lactée de Tatiana Drozd, Olga Kisseleva et Taisiya Polishchuk

Informations

Coproduction Ensemble Variances et la Divine Comédie.
Avec l’aide de la Drac-Normandie, de la Région Normandie, du Département de la Seine-Maritime.
Avec le soutien du Fonds de création lyrique, du Centre national de la musique, de la Maison de la musique contemporaine, de L’Étincelle, Théâtre(s) de la Ville de Rouen, de la Spedidam et de l’Adami.
Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste (pour les spectacles en Normandie en 2024) et de Curieux Printemps.