Healing

Healing

Opéra de chambre de Thierry Pécou

Lire

Présentation

Cet opéra traite d’un problème majeur de notre société : la relation des individus avec la médecine et la maladie. Il met en perspective de notre vision occidentale l’approche holistique des cultures amérindiennes d’Amérique du Nord. Tout en produisant une véritable révolution dans les soins médicaux, les nouvelles technologies (informatique, nanotechnologies, génétique, etc.), ont aussi un impact considérable sur notre société, provoquant une déstabilisation croissante des individus, l’émergence de troubles psychologiques et psychiatriques et la multiplication de maladies sérieuses en grande partie dues à la dégradation de l’environnement. Les thérapies allopathiques les plus modernes sont devenues incontournables pour traiter ces maladies, tandis que la psychologie est sur le point de remplacer la spiritualité. Quand nous autres qui vivons dans une société du « faire » et de « l’avoir » sommes mis au contact d’une culture dans laquelle les gens vivent en équilibre permanent avec les forces naturelles qui les entourent, nous nous sentons plongés dans une expérience des plus étranges. Mais essayons d’imaginer comment ces peuples voient notre monde et son appauvrissement écologique : ils doivent avoir l’impression que nous rejetons le monde dans lequel nous vivons. L’équilibre pourra-t-il jamais être restauré ? Depuis la nuit des temps, l’humanité a eu la conviction que la musique pouvait avoir un pouvoir de guérison, physique autant que psychique. De nos jours encore, certaines cultures ont une vision de la santé plus unitaire que la nôtre, comme par exemple les rituels de guérison des tribus auto­chtones d’Amérique où art visuel, musique et nature font partie intégrante du traitement.

Cet opéra n’entend pas reproduire ou imiter un tel rituel, bien qu’il puisse en rappeler certains éléments. Il sera conçu comme un rituel « réinventé » dans lequel les instrumentistes, les chanteurs, et d’autres participants éventuellement conviés (médecins, patients ou chercheurs, par exemple) s’uniront dans une série de séquences. L’opéra sera construit en plusieurs strates se déroulant alternativement ou simultanément : une strate composée de récits mythologiques (sous forme de saynètes ou de récitatifs), une seconde strate répétant la première sous une forme ritualisée (chants ou arias, prières, poèmes, voire des passages dansés) et une troisième d’aspect documentaire intégrant d’autres participants fixés sur un support vidéo. On peut imaginer des interactions entre vidéos (entretiens avec des médecins, chamans, patients, etc.) et musique vivante, une participation du public ou la reconstruction sur scène de situations vécues en rapport avec la santé et la maladie. L’idéal serait un opéra qui aille au-delà de la dimension esthétique d’un spectacle pour conduire la représentation à un niveau où l’opéra pourrait « agir » par lui-même : la musique et le chant entreraient en interaction avec les auditeurs-spectateurs et influeraient sur leur santé, littéralement ou métaphoriquement. Qui sait si nous atteindrons ce dernier objectif ?... mais rien ne nous empêche d’en rêver.

Effectif

Laura Tohe, livret et texte
Carlos Wagner, mise en scène
Chef d’orchestre, à déterminer
Lydie Turco, vidéo
Sonorisation et vidéo, à déterminer

Ensemble Variances :
5 instruments vents et cordes, 1 piano électrique

3 chanteurs, à déterminer
Noa Frenkel, contralto

Partenaires

Coproduction :
Opéra de Rouen Normandie,
Ensemble Variances
Autres à préciser

Partenaires : Opera Dagen Rotterdam, Théâtre La Renaissance, Neue Opera Wien, Théâtre de Caen

Plus d'informations

Durée (estimation) : 1h30
Prologue (optionnel) : 45mn

Site : Laura Tohe
Site : Carlos Wagner

L’Ensemble Variances est soutenu par Ministère de la Culture et de la Communication - Drac Normandie, Région Normandie, Spedidam, Sacem, Ville de Rouen, Odia Normandie, Onda. Il est membre de Fevis, Futurs Composés, Bureau Export et Profedim.

ShoppingASEhandelASErhvervIndexDKServiceIndexDK